Quelles sont les monnaies refuge et pourquoi?

En temps de crise, investir dans les monnaies est très conseillé pour sécuriser ses avoirs. Lorsqu’ils sont adossés à des économies stables et puissantes, les billets de banque peuvent en effet offrir des garanties élevées. Comment une monnaie devient-elle refuge ? Quelles sont les monnaies refuge ? Pourquoi le statut de monnaie refuge varie avec le temps ? Ce sont les questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

Les monnaies refuge : qui sont-elles ?

Une monnaie devient refuge lorsqu’elle protège des aléas du marché des actions, plus généralement de la turbulence de l’économie mondiale. Quelques devises nationales peuvent prétendre à un statut de valeur refuge. Toutefois, il s’agit d’un domaine où le consensus est rare. Aussi, ni la couronne norvégienne, ni le dollar américain, ni le franc suisse, qui sont couramment considérés comme les principales monnaies refuge, ne convainquent totalement les analystes financiers. Un tel scepticisme provient souvent de l’appréciation de la conjoncture mondiale, mais peut être aussi lié à des considérations plus structurelles.

La couronne norvégienne, par exemple, est très recherchée, car, la Norvège a une économie très dynamique portée par des fondamentaux plus que performants : croissance forte du Produit Intérieur Brut (PIB), excédents commerciaux, surplus budgétaire, taux de chômage très bas, dette publique peu élevée. Le pays dispose par ailleurs d’un important fonds souverain pesant près de 600 milliards de dollars. Avec une ressource pétrolière en abondance et une population peu nombreuse mais qualifiée, la Norvège compte actuellement parmi les pays les plus prospères du monde. L’économie de ce petit Etat se porte tellement bien que sa banque centrale a même à un rachat de couronne norvégienne. Même si le cours du pétrole semble en berne ces derniers temps, la Norvège continue de faire partie des pelotons de tête en Europe en matière de croissance, renforçant ainsi le statut de valeur refuge de la couronne norvégienne.

Le franc suisse bénéficie d’un statut de valeur refuge depuis des années. Avec une banque centrale disposant d’une importante réserve d’or, le pays, par ailleurs stable et très bien géré, attire la faveur des investisseurs. Bien que fortement liée à l’Union Européenne sur le plan commercial, la Suisse n’en a pas la croissance atone. Elle continue en outre d’être un pays très innovant en matière de technologie. Cela se traduit, entre autres, par le fait qu’en dépit de sa relative petite taille, elle soit l’une des plus importantes nations exportatrices au monde. Malgré ces points positifs, le franc suisse fait l’objet de spéculation de la part d’investisseurs qui tend à faire baisser sa valeur par rapport à d’autres devises. Ce type de comportement est favorisé par le fait que par rapport à d’autres grandes devises, le niveau de taux d’intérêt du franc suisse n’est pas très élevé. En raison de ces attaques sur le marché des changes, quelques experts ont commencé à manifester leur scepticisme sur le statut de valeur refuge du franc suisse.

Le dollar américain, toujours valeur refuge, mais jusqu’à quand ?

Monnaie-étalon, le dollar américain bénéficie d’importants engouements en période de crise. Mais cette situation privilégiée est remise en cause par le niveau d’endettement astronomique des Etats-Unis. Si le pays continue au rythme qu’il le fait, le risque d’un défaut de paiement n’est pas loin. Les recettes fiscales américaines ne suffisent plus à financer les dépenses de l’Etat. Les Etats-Unis ont, par ailleurs, un déficit commercial structurel vis-à-vis de la Chine. D’un point de vue politique, aucune administration américaine ne semble vouloir mettre un frein à l’endettement du pays. Malgré les critiques répétées sur la viabilité d’une telle stratégie économique, l’économie américaine ne s’est pas encore effondrée. En dépit d’une méfiance de plus en plus forte et marquée, les investisseurs continuent d’acheter de la monnaie américaine sur le marché des changes. La croissance retrouvée du pays de l’oncle Sam est venue ajoutée l’eau au moulin des tenants du dollar US valeur refuge. Il semble que les Etats-Unis soient redevenus momentanément la locomotive de l’économie mondiale qu’ils étaient dans le passé.

En savoir plus >> Le dollar est-il une valeur refuge ?

La couronne Norvégienne

La Norvège fait partie des pays plus prospères du monde. Située dans la partie septentrionale du continent européen, ce petit Etat possède l’une des importantes réserves mondiales d’or noir. Un tel avantage confère à son économie une stabilité forte, ainsi qu’un niveau de vie très élevé pour ses habitants. Riche, la Norvège l’est donc. Sur le plan financier, ce succès économique incontesté se traduit, entre autres, par une monnaie, la couronne norvégienne, très recherchée sur le marché des changes. Que les investisseurs n’hésitent plus à considérer comme une véritable valeur refuge dans les temps difficiles. Comment la couronne norvégienne est-elle devenue une monnaie refuge ? Est-ce qu’elle maintenir longtemps cette position privilégiée ? Qu’est-qui peut handicaper son succès dans l’avenir ou au contraire le renforcer ? Telles sont les questions auxquelles nous allons nous intéresser dans ce qui va suivre.

En savoir plus >> La couronne norvégienne, une valeur refuge ?

Le franc Suisse

Avec le ralentissement de la Chine, l’économie mondiale entre dans une période de doute. Les échanges commerciaux baissent, tandis que l’on constate une montée de la crainte des investisseurs face à un risque de nouvelles tensions financières à l’échelle globale. La quête de valeurs refuges, en ces temps troubles, est devenue une nécessité. Le franc suisse, depuis plusieurs décennies, semble jouer un rôle de protection toutes les fois où il y a crise. Toutefois, l’on constate qu’il n’est pas toujours à l’abri d’un certain comportement volatile. Des économistes affirment que la fiabilité du franc n’est plus aussi forte qu’auparavant. Y a-t-il des raisons de remettre en cause le statut de monnaie refuge de la devise helvétique ? En ces périodes d’incertitude boursière, telle semble la question urgente à se poser.

En savoir plus >> Le franc Suisse, une monnaie refuge

Le Yuan

Locomotive de l’économie mondiale depuis une décennie, la Chine est désormais reconnue par tous comme une superpuissance, non plus en devenir, mais pleine et véritable. Elle a dépassé l’ensemble des pays de l’Union Européenne (UE) en termes de Produit Intérieur Brut (PIB), mais aussi le Japon, longtemps avoir été le seul pays d’Asie bénéficiant de l’estime du monde de la finance internationale. Il ne reste ainsi plus que les Etats-Unis pour tenir tête à l’ancien Empire du Milieu qui s’est bel et bien réveillé de son sommeil séculaire. Suivant naturellement cette évolution, la monnaie chinoise, le yuan, prend elle aussi le chemin de la reconnaissance, et semble même vouloir jouer le rôle que le dollar américain a tenu plus d’un demi-siècle, celui de devise réserve mondiale. Même si l’on n’en prend pas encore clairement le chemin, le yuan affiche déjà, à côté d’autres grandes monnaies, les caractéristiques qui font de lui une valeur refuge. Alors, la monnaie chinoise, véritablement refuge en temps de crise ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans ce qui suit.

En savoir plus >> Le yuan en tant que valeur refuge ?

L’argent liquide sous forme de devise

Les billets de banque peuvent être considérés comme des valeurs refuges. A condition qu’ils soient adossés à des économies puissantes. Mais, lors des crises financières les plus aigües, sont-ils d’un véritable secours ? Protègent-ils, par exemple, de l’hyperinflation ? En  avoir chez soi est-il pertinent lors des grands moments de panique sur le marché? Ce sont les questions auxquelles nous allons répondre dans ce court billet.

En savoir plus >> L’argent liquide n’est pas une valeur refuge