Comment acheter de l’argent ?

La volatilité des cours boursiers n’est ni un mirage ni une vue de l’esprit. Les actifs financiers, en dépit des multiples avantages auxquels ils permettent d’accéder, n’offrent plus suffisamment de garantie aux investisseurs. Ces derniers préfèrent se tourner, par conséquent, de plus en plus vers les métaux précieux, notamment l’argent métal. Reconnu comme monnaie universelle depuis la nuit des temps, celui-ci, en effet, présente plusieurs caractéristiques qui sont très appréciées. Valeur refuge en temps de crise, circulant facilement sur tous les continents et échangeable dans tous les pays, l’argent offre par ailleurs l’avantage de la rareté, car, de moins en moins de mines en produisent. Il est donc appelé à devenir un investissement rentable dans un futur proche. Malgré tout cela, l’achat d’argent n’est pas totalement sans risque. Cela en raison de l’intrusion de produits financiers qui concurrencent la vente d’argent physique sur le marché. Emblématiques de ce changement, les ETFs (Exchange Traded Funds) sont des produits dérivés qui ne sont pas systématiquement adossées à des réserves réelles. Autrement dit, ils n’ont pas de contrepartie physique certaine. Il est ainsi très conseillé de se limiter à l’offre d’argent physique pour éviter le risque de tout perdre. Deux choix se présentent : les pièces et les lingots.

Acheter des pièces d’argent

L’argent s’adresse plutôt aux petits patrimoines. Comparé à d’autres métaux précieux, il n’est pas très difficile de s’en procurer. Sous forme de pièces, il présente encore plus d’avantages. En effet, en dehors du fait qu’elles soient faciles à troquer, les pièces d’argent bénéficient d’un effet de prime qui évolue en fonction de l’offre et de la demande. Les plus-values sont donc possibles et peuvent être élevées en cas de revente. C’est le cas non seulement pour les pièces numismatiques, mais aussi des pièces d’investissement. Toutefois, lorsqu’elles sont achetées en grande quantité, ces dernières présentent le défaut de vite devenir encombrant. En outre, sans une bonne protection, elles peuvent être atteintes facilement par un début d’oxydation, noircir et donc perdre de la valeur.

Les pièces d’argent peuvent être démonétisées ou à cours légal. Elles sont également différenciées en fonction de leur pureté, diamètre, poids et épaisseur, mais aussi en fonction de leur rareté, et de leur « beauté ». Parmi les plus demandées, on trouve la Philarmonique de Vienne. Emise en 2008, cette pièce dispose d’une pureté extrêmement élevée avec un titre de 999,90‰. Frappée au Canada, la Maple Leaf connait, elle aussi, un large succès auprès des investisseurs depuis son émission à la fin des années 1980. Avec la Silver Eagle, une pièce d’argent de 40 mm de diamètre avec une épaisseur de 2,98mm, les Etats-Unis ne sont pas en reste dans l’émission de pièces d’argent à succès. Dans l’Hexagone, à côté de ces pièces d’argent internationales, la 50 Francs Hercule continue d’être très populaire. Avec un cours accessible, la 10 Francs Hercule offre, elle aussi, une belle opportunité de placement dans l’argent métal.

Acheter des lingots d’argent

Le principal désavantage du lingot tient à sa taille. Nettement plus imposant que les pièces, il revient par conséquent beaucoup plus cher comparé à ces dernières. En raison de cela, il est plus difficile à vendre. Beaucoup s’en méfient par ailleurs, et exigent des tests préalables avant d’acheter. Cela prend du temps, coûte de l’argent, et finit immanquablement par réduire les marges bénéficiaires du vendeur. En outre, dans certains pays, le régime fiscal n’est pas toujours favorable aux possesseurs de lingots.

Par ailleurs, les lingots d’argent sont disponibles en plusieurs poids différents, variant entre l’once et plusieurs kilos. Les tailles les plus communes sont comprises entre 10 et 100 onces. Les plus lourds atteignent une quinzaine de kilos. Outre le poids, le prix de ces objets sont également déterminés par ce qu’il est convenu d’appeler leur « marque »- il existe plusieurs fonderies de par le monde qui fabriquent et estampillent des lingots d’argent, ainsi que par leur niveau de pureté.

L’imprévisibilité de l’économie crée de l’angoisse, renforce les peurs. Les dettes finiront-elles par se réduire ou, au contraire, ne vont-elles pas s’accroitre ad vitam aeternam ? Le terrorisme peut-il être vaincu ? Telles sont les questions qui reviennent fréquemment dans un monde devenu un entrelacs d’incertitudes. En attendant que les réponses viennent, si réponses il y a, le mieux est d’adopter l’attitude la plus pragmatique. L’achat de métaux précieux, l’argent et l’or entre autres, va dans le sens du pragmatisme lorsque le sentiment global dominant est teinté de pessimisme.