Comment cacher son or à la maison ?

L’achat d’or est relativement courant de nos jours. Les raisons à cela sont nombreuses. La plupart des acquéreurs pensent, par exemple, que le cours de ce métal précieux va nécessairement s’apprécier dans le temps. Ils misent ainsi sur le long terme pour espérer tirer d’importants bénéfices grâce à la revente. A côté de ceux-là, il est d’autres personnes qui n’ont pas,- ou très peu-, confiance vis-à-vis du système financier tel qu’il se présente actuellement. Ces personnes considèrent, entre autres, que les billets de banque n’offrent pas de sécurité suffisante pour assurer l’avenir. Aussi, investissent-ils une partie importante de leurs avoirs dans l’or. Ce dernier constitue une valeur refuge d’un secours très précieux en temps de crise. Parmi ses vertus, celui de conserver une valeur élevée lorsque les autres actifs s’écroulent, notamment les actifs cotés en bourse. Mais, qu’il s’agisse d’une réserve de sécurité ou d’un investissement, la possession de métaux précieux, en particulier s’agissant d’or, doit rester absolument secrète. Surtout lorsqu’on envisage  d’en cacher dans son domicile. Voici quelques conseils qui permettent de bien cacher son or à la maison.

Eviter les endroits auxquels tout le monde va penser

Au-dessus de l’armoire, dans la cuisine, dans la chambre à coucher, ou encore sous le matelas sont les endroits qu’il faut éviter pour cacher son or. Evidemment. Inventer sa propre cache, une cache discrète à laquelle personne n’aurait pensé : tel doit absolument être l’objectif en tête lorsque l’on veut cacher des objets précieux dans sa maison. Ne pas hésiter, par exemple, à enlever le carreau du mur, voire plusieurs, pour y creuser dans chacun d’eux des trous dans lesquels seront placés l’or. Ce procédé peut être extrêmement efficace ; peu de personnes creusent un à un les murs pour y chercher de l’or. C’est coûteux en temps, inefficace, bruyant, et donc dangereux.

Peut-être moins indétectable que la méthode précédente, le fait de fabriquer une petite trappe sous  le plancher peut également servir à cacher son or. Commencer par enlever deux ou trois lattes, les remettre en place, et recouvrir le tout d’un meuble bien lourd. L’usage d’un tapis peut aussi servir dans cette opération quoique ce ne soit pas indispensable. Bref, l’idée, c’est de penser à des endroits auxquels personne ne pense, et ne pas hésiter à faire du bricolage lorsque cela s’avère indispensable. La règle d’or, toutefois, c’est de ne pas placer son or dans une seule cachette.

Quelles que soient les cachettes choisies, pour bien mettre à l’abri sa fortune, il est indispensable de ne faire confiance à personne, y compris ses enfants. Ceux-ci sont souvent en proie au bavardage intempestif, bavardage qui peut coûter très cher au final. Il est même déconseillé de parler de son or à sa(son) conjoint(e).  Bref, une discrétion absolue s’impose lorsque l’on tient à préserver ses biens les plus précieux.

Mais lorsqu’on tient à conserver son or à la maison, ce sont les coffres forts qui restent les plus efficaces.

Le coffre-fort, un élément protecteur indissociable à l’or

Le coffre-fort est l’élément indispensable pour celui qui veut absolument garder une importante quantité d’or dans son domicile. Avec le progrès de la technologie, il devient de plus en plus difficile de passer outre les protections de celui-ci. De plus, il est souvent relié à un système d’alerte. Ce qui a un effet dissuasif certain sur les cambrioleurs. Ces derniers se sont toutefois adaptés au système sophistiqué. Aussi, il n’est pas possible de prétendre que la défense procurée par un coffre-fort est imparable à toutes les attaques.

Par ailleurs, il faut ajouter que tous les coffres-forts ne se valent pas. Il en existe des plus fiables que d’autres. Mais, ceux-là sont plus chers. Il faut donc posséder des budgets adaptés si l’on veut abriter son or à la maison. L’achat d’un matériel de catégorie IV est très conseillé. Les plus efficaces coutent jusqu’à 15 000 euros. Il en existe toutefois de moins chers : tout dépend de la sécurisation souhaitée. Pour se choisir son coffre-fort, il vaut mieux éviter d’aller dans les grandes surfaces. Le mieux, c’est de s’adresser directement à des professionnels, par exemple, des serruriers.

Quoique l’on dispose de plusieurs contre les voleurs, placer son or à domicile n’est pas sans risque. C’est pourquoi il est souvent recommandé de recourir à d’autres méthodes qui, sans faire appel aux banques, n’ont sont pas moins fiables.